Aller au contenu

Nécrologie année 2021

Monsieur le chanoine Louis PORTE (12 août 1926 – 27 août 2021)

Louis Porte naît le 12 août 1926 à Saint-Maximin, aîné d’une famille de sept enfants, d’un père varois, artisan cirier, Jean Porte, qui fut maire de St-Maximin, et d’une mère Franc comtoise. Il reçut au baptême les prénoms de ses deux oncles morts à la guerre : Louis Paul. Après des études classiques dans l’enseignement catholique, il passe le bac à 17 ans et entreprend des études à l’université d’Aix-en-Provence mais, après avoir songé à une carrière militaire, il prend à 18 ans, la décision d’accepter l’appel à être prêtre et entre au séminaire Saint-Sulpice, à Issy-les-Moulineaux, pour le service du diocèse de Fréjus-Toulon. Tonsuré en juin 1946, il fut ordonné prêtre dans sa ville natale le 25 septembre 1949 par Mgr Gaudel. Il fut alors, jusqu’en 1966 affecté au petit séminaire Saint-Charles d’Hyères comme professeur d’histoire et de géographie (il prépare alors une licence de Lettres-Histoire), directeur spirituel, préfet des études, tout en assumant l’aumônerie diocésaine des scouts de France entre 1960 et 1966. Nommé adjoint au Directeur du Service des vocations, il est appelé à prendre la direction du petit séminaire comme supérieur, en 1966, alors que la formule évolue au lendemain du concile et en fonction des changements de société. Il accompagne ainsi ce qui devient le « Foyer vocationnel » du Chemin du Temple. Il est est alors membre du conseil presbytéral. C’est en 1972 qu’il découvre le ministère paroissial avec sa nomination de curé de Draguignan. Il y restera dix ans : en 1982 il rejoint la maison des Œuvres de la rue Chalucet à Toulon, puis l’évêché en 1991. Plusieurs responsabilités diocésaines lui furent confiées déjà parallèlement à son ministère paroissial : membre du conseil diocésain de pastorale, délégué à l’apostolat des laïcs et à la formation, chargé de la pastorale de la santé, aumônier diocésain d’A.C.I., affecté aux questions œcuméniques et aux relations avec les Juifs, vicaire épiscopal pour la vie religieuse, délégué diocésain au diaconat. L’abbé Porte est fait chanoine le 1er février 1985 et installé le 20 décembre de cette année. En 1995, le chanoine Porte renoue avec le ministère paroissial en recevant la charge de curé des paroisses du Mourillon et assume en même temps et pour un an la charge de vicaire général, puis, à partir de 1997, de vicaire épiscopal pour la zone urbaine. En 2001, il se retire comme prêtre auxiliaire à la paroisse de Solliès-Pont et accompagne le catéchuménat diocésain pendant deux ans tout en continuant le service d’archiviste diocésain. Il est en outre délégué auprès des prêtres âgés et pour l’aide sacerdotale. Le chanoine Porte est élu doyen du chapitre en 2005 où il succède au chanoine Félix Portalier. A partir du 1er septembre 2012, il est prêtre résidant à la paroisse Saint-Louis de Toulon. Le 1er septembre 2015, il est nommé prêtre auxiliaire à la paroisse cathédrale de Toulon et continue d’accompagner les groupes Vie Chrétienne, il est par ailleurs membre de la Fraternité Saint-Laurent (Diaconie) et de la Fraternité sacerdotale Jesus Caritas. En 2017, il publie une Histoire du diocèse de Fréjus-Toulon suivi d’un second volume intitulé Reprise et fragments de l’histoire de Fréjus-Toulon (éd. du Lau) en septembre 2019. Il meurt à Toulon le 27 août 2021, ses funérailles sont célébrées en la basilique de Saint-Maximin, le mardi 31 août.


Monsieur l’abbé Henri SALOU (23 janvier 1922 – 19 mai 2021)

Il était le doyen des prêtres incardinés dans notre diocèse. Il était né à Itxassou dans les Pyrénées Atlantiques. Il avait été ordonné le 20 janvier 1952 à La Castille et avait notamment été curé de Salernes et Sillans en 1963, puis aumônier de l’hôpital et de l’école Sainte-Marthe de Draguignan en 1984. Le père SALOU a été l’aumônier du monastère de la Consolation à Draguignan de décembre 1989 à juin 2013.

Il est décédé le 19 mai 2021 à Brest, alors qu’il séjournait à la maison de retraite des prêtres du Diocèse de Quimper et Léon.

Ses obsèques ont été célébrées le vendredi 21 mai à 10h30 en la basilique du Folgoët et son inhumation a eu lieu au cimetière du Drennec.


 

Faire défiler vers le haut